DSC_0038.jpg

Le raku, l'artisanat qui devient l'art

Le raku est un procédé de cuisson qui est le résultat d'une technique d'émaillage développée au Japon durant le XVIème siècle par les frères RAKU, les céramistes officiels de la cour impériale.

A l'origine se trouve la cérémonie du thé liée à la culture séculaire du Zen, philosophie et idéologie orientale qui prône la simplicité, l’irrégularité et le naturel.

Le raku était surtout employé pour la fabrication des bols à thé (chawan). Lors de la cérémonie du thé, on sortait les bols du four brûlant et on les utilisait après leur refroidissement. Les fissures se coloraient au fur et à mesure de l'utilisation du bol et prenaient la couleur du thé.

La multitude de paramètres mis en jeu permet d'obtenir un réseau graphique unique et contrasté, variant à l'infini, évoquant des détails de la nature.

La pièce, entièrement réalisée manuellement, est un objet unique, c'est ce qui fait la beauté du raku.

La pièce en raku est brute, sans artifice et comme imprégnée des éléments : air, feu et eau.